Tâches

Edit This Page

Obtenez un shell dans un conteneur en cours d'exécution

Cette page montre comment utiliser kubectl exec pour obtenir un shell dans un conteneur en cours d’exécution.

Pré-requis

Vous devez disposer d’un cluster Kubernetes et l’outil de ligne de commande kubectl doit être configuré pour communiquer avec votre cluster. Si vous ne possédez pas déjà de cluster, vous pouvez en créer un en utilisant Minikube, ou vous pouvez utiliser l’un de ces environnements Kubernetes:

Pour consulter la version, entrez kubectl version.

Obtenir un shell dans un conteneur

Dans cet exercice, vous allez créer un pod contenant un conteneur. Le conteneur exécute une image nginx. Voici le fichier de configuration du Pod:

application/shell-demo.yaml
apiVersion: v1
kind: Pod
metadata:
  name: shell-demo
spec:
  volumes:
  - name: shared-data
    emptyDir: {}
  containers:
  - name: nginx
    image: nginx
    volumeMounts:
    - name: shared-data
      mountPath: /usr/share/nginx/html
  hostNetwork: true
  dnsPolicy: Default

Créez le Pod:

kubectl apply -f https://k8s.io/examples/application/shell-demo.yaml

Vérifiez que le conteneur est en cours d’exécution:

kubectl get pod shell-demo

Obtenez un shell pour le conteneur en cours d’exécution:

kubectl exec -it shell-demo -- /bin/bash
Note: Le double tiret “-” est utilisé pour séparer les arguments que vous souhaitez passer à la commande des arguments kubectl.

Dans votre shell, listez le répertoire racine:

root@shell-demo:/# ls /

Dans votre shell, testez d’autres commandes. Voici quelques exemples:

root@shell-demo:/# ls /
root@shell-demo:/# cat /proc/mounts
root@shell-demo:/# cat /proc/1/maps
root@shell-demo:/# apt-get update
root@shell-demo:/# apt-get install -y tcpdump
root@shell-demo:/# tcpdump
root@shell-demo:/# apt-get install -y lsof
root@shell-demo:/# lsof
root@shell-demo:/# apt-get install -y procps
root@shell-demo:/# ps aux
root@shell-demo:/# ps aux | grep nginx

Écriture de la page racine de nginx

Regardez à nouveau le fichier de configuration de votre Pod. Le pod a un volume emptyDir et le conteneur monte le volume dans /usr/share/nginx/html.

Dans votre shell, créez un fichier index.html dans le répertoire /usr/share/nginx/html:

root@shell-demo:/# echo Hello shell demo > /usr/share/nginx/html/index.html

Dans votre shell, envoyez une requête GET au serveur nginx:

root@shell-demo:/# apt-get update
root@shell-demo:/# apt-get install curl
root@shell-demo:/# curl localhost

La sortie affiche le texte que vous avez écrit dans le fichier index.html:

Hello shell demo

Lorsque vous avez terminé avec votre shell, entrez exit.

Exécution de commandes individuelles dans un conteneur

Dans une fenêtre de commande ordinaire, pas votre shell, répertoriez les variables d’environnement dans le conteneur en cours d’exécution:

kubectl exec shell-demo env

Essayez d’exécuter d’autres commandes. Voici quelques exemples:

kubectl exec shell-demo ps aux
kubectl exec shell-demo ls /
kubectl exec shell-demo cat /proc/1/mounts

Ouverture d’un shell lorsqu’un pod possède plusieurs conteneurs

Si un pod a plusieurs conteneurs, utilisez --container ou -c pour spécifier un conteneur dans la commande kubectl exec. Par exemple, supposons que vous ayez un pod nommé my-pod et que le pod ait deux conteneurs nommés main-app et helper-app. La commande suivante ouvrirait un shell sur le conteneur de l’application principale.

kubectl exec -it my-pod --container main-app -- /bin/bash

A suivre

Feedback